Aller au contenu principal

Valorisation des Métiers

Grenelle de l'apprentissage

Chef de file et pilote de la politique de l’orientation, de l’apprentissage et de la formation tout au long de la vie, la Région Normandie souhaite donner à chaque Normand les moyens de s’épanouir dans un projet professionnel réaliste, choisi et sans tabous. 

Avec deux préalables :

  • Améliorer la connaissance des métiers et des formations, y compris dans l’enseignement professionnel et l’apprentissage ; 
  • Offrir à chacun le droit d’être bien informé, conseillé et accompagné dans son parcours d’orientation.

La Région Normandie a mis en place le Contrat de plan régional de développement des formations et de l'orientation professionnelle (CPRDFOP). Ce dernier va couvrir la période 2017-2020 et doit permettre de :

  • Définir une programmation à moyen terme des actions de formation 
  • Favoriser l’élévation du niveau de qualification en tenant compte des opportunités de développement économique régional
  • Rechercher la complémentarité des voies de formation (mixité de parcours et de publics, partenariat entre établissements, etc.)
  • Construire des dispositifs innovants s’appuyant sur des acquisitions de compétences communes à plusieurs voies de formation initiale
  • Définir les priorités relatives à l’information, à l’orientation et à la validation des acquis de l’expérience. 

De plus, figurant parmi les premières applications concrètes du SPRO, le numéro vert d’information sur la Formation Professionnelle 0800 050 000 est gratuit et accessible par toute personne en demande d’orientation. Quel que soit son statut, il lui permet de disposer d’un premier niveau d’information sur l’offre de formation professionnelle régionale et nationale, ainsi que sur les dispositifs et mesures d’accompagnement possibles. 

Enfin, parce qu’il est essentiel de revaloriser l’apprentissage, la Région a lancé en janvier 2016 le Grenelle de l’apprentissage, avec un objectif : augmenter de 50% le nombre d’apprentis en Normandie d’ici 2021. Composé de 5 axes et de 23 actions prioritaires, il propose des mesures à la fois quantitatives et qualitatives pour changer l’image de l’apprentissage et mieux répondre aux besoins des jeunes et des entreprises.